SNAP, c’est la réalisation d’un projet qui a grandi lors de sessions sur les plus beaux spots de glisse du monde, de la Bretagne à Hawaï, au travers des rencontres de grands shapers, ainsi que de croquis dessinés depuis l’enfance. La garantie de boards de qualité.

Tout à commencé en 2012 lors d’un stage à Hawaii où Marco Juliot rencontre Jim Hayes créateur de la marque Tropical Blends Hawaii (l’une des plus vieille marque de l’ile d’Oahu et l’un des premiers surfshop à avoir ouvert à Waikiki). Ils lient amitié et commencent à échanger des idées quant au développement de nouvelles planches de Stand Up Paddle.
En 2014, lors de l’organisation d’un photoshooting à Honolulu nous rencontrons Maurice Cole et Eric Arakawa qui nous proposent de développer des planches ensemble sur le Northshore. Nous développons quelques planches, shortboard pour le Southshore et gun pour le Northshore. Marco ramène donc ces prototypes en France pour les tester dans des vagues plutôt dites « Européenne » ce qui fonctionne mais n’est pas encore parfait. Nous continuons donc à rechercher polyvalence et radicalité ce qui peut paraître paradoxal mais nous vous l’assurons réalisable.

En 2015 nous commençons à développer des boards au Portugal (Lufi factory) où Marco connait très bien le glasseur Romeo Pedro et dont le directeur est breton ce qui facilite les échanges. La phase de test commence entre le Morbihan et Hawaii et nous validons ensemble la faisabilité du projet de production Européenne.
En 2016, “back to Hawaii” pour reprendre la direction de la société Tropical Blends LLC mais sans succès, l’immigration et la vie Hawaiienne n’est pas l’idylle dont nous rêvons tous. Marco choisit donc de prendre un autre chemin tout en conservant l’idée de développer ses propres planches sous une marque X.
C’est en 2017, qu’il réalise qu’il est temps de prendre son courage à deux mains et de créer sa propre marque. Après maintes discussions et brainstorming avec un ami il dépose donc le nom SNAP BOARDS et commence à travailler le soir après son job sur le dossier. Plusieurs séries de prototypes sont commandées au Portugal dans une nouvelle usine mais avec la même direction et selon un nouveau cahier des charges.
En 2018, nous développons grâce à l’usine une nouvelle technologie « Hexa-Fiber » permettant d’avoir des propriétés mécaniques très intéressantes. Notre objectif dans un futur proche est de continuer sur cette démarche de production Européenne plus responsable proposant des produits de qualités et haut de gamme.